Les conseils de Gérald Lejeune


Gérald Lejeune : son avis sur le robot Ankarsrum


Gérald Lejeune, Chef pâtissier et finaliste de l’émission Le Meilleur Pâtissier 2013, utilise le robot Ankarsrum au quotidien dans son laboratoire et vous dit pourquoi :

bol ankarsrum.jpg


Une grande contenance pour une grande quantité de pâte


Ce robot dispose d’une cuve de 7L dans laquelle il est possible de faire 5 kg de pâte. Pour le même prix sur le marché il existe des robots avec une contenance de 5L environ capable de produire uniquement 1,5 à 2 kg de pâte.

L’accessoire ne tourne pas, il est contre la cuve et la cuve tourne autour de celui-ci, ce qui permet d’augmenter considérablement les quantités produites.

Autre avantage de ce système : aucune éclaboussure. Il n’y a pas besoin d’utiliser un couvercle protecteur, on peut contrôler la pâte visuellement.


1.jpg


Reproduire le pétrissage à la main


Le système du robot Ankarsrum est différent de tous les autres robots pâtissiers : c’est la cuve qui tourne et non l’accessoire.

La cuve de 7L tourne autour des accessoires (rouleau et racloir) et va permettre de reproduire le pétrissage fait à la main.

Le rouleau est l’accessoire parfait pour les pâtes qui ont besoin d’élasticité, telle que la brioche.

Ce système est également idéal pour les personnes qui font des pâtes sans gluten, souvent difficiles à lier. Le pétrissage du robot Ankarsrum va permettre d’apporter l’élasticité à la pâte.


Cookie beater.jpg


L’accessoire à pâtisserie : pour les pâtes légères


L’accessoire à pâtisserie d’Ankarsrum est très fin contrairement à la feuille des autres robots pâtissiers (souvent plus large et plus épaisse), il est idéal pour faire la génoise : il ne casse pas la pâte.


Il est également idéal pour incorporer des ingrédients dans les pâtes légères type chantilly, blancs en neige, meringue. Apres avoir montée la pâte avec les fouets, Gérald utilise cet accessoire pour incorporer des aliments tels que la noix de coco râpée, sans que la préparation retombe.